Visite du Centre Nucléaire de Production d’Electricité de Belleville-sur-Loire

Jeudi 19 janvier, les élèves de CAP 2 Maçon et Peintre ont profité d’une visite exceptionnelle. Tout au long de la visite, ils ont pu observer dans la salle des machines des peintres en action et à l’extérieur des maçons intervenant sur la construction d’un nouveau bâtiment qui supportera un groupe électrogène de secours.

L’enthousiasme des élèves a été à la hauteur du programme de la visite : Présentation de la Centrale et du fonctionnement, visite du Simulateur de Conduite, visite de la Salle des Machines.

Nous tenons à remercier l’équipe en charge de la visite pour les mesures mises en place afin de susciter la participation des élèves.

Les travaux de l’atelier serrurerie

  • Fabrication d’un garage à ossature métallique. 

La charpente métallique réalisée par nos élèves de métallerie deuxième année est un garage qui a pour but de ranger une voiture et le stockage de différentes machines. Il est composé de différents éléments tels que poteaux, poteaux intermédiaires, pannes,  traverses et contreventements pour la stabilité.

Caractéristiques : Hauteur 3m50, Longueur 5m, Largeur 5m

L’ouverture de la charpente se fait par une porte de garage basculante à l’avant, par une porte fenêtre en PVC à l’arrière.

L’habillage de l’ossature et de la couverture se fera en bardage.

N.b : Toute la structure est assemblée par boulonnage afin de faciliter le démontage et le transport.

  • Fabrication d’une remorque bagagère à partir d’un châssis de caravane.

Les élèves ont également fabriqué un remorque à partir d’un châssis de caravane. 

La réhausse est réalisée en tubes de 30mm x 30mm x 1.5mm.

Pour l’habillage, on a utilisé de la tôle galvanisée.

La réussite pour tous à l’Érea Éric-Tabarly

Vendredi dernier, avait lieu une cérémonie républicaine de remise de diplômes à l’Établissement régional d’enseignement adapté (Érea) Éric-Tabarly. Les trente-cinq lauréats du CAP de la session de juin 2016 étaient invités à cet évènement solennel et festif qui saluait une promotion particulièrement méritante puisque le taux de réussite, toutes sections confondues, a été de 90 %. 

Châteauroux diplômes Erea - 2
Les diplômés entourés de l’équipe pédagogique.

Roxane Dorme, chef d’établissement, a félicité tous les diplômés, soulignant la valeur et la reconnaissance accordées à ce document dans leur parcours d’insertion sociale et professionnelle : « Obtenir un premier diplôme est un enjeu de taille pour ces jeunes, qui, pour des raisons scolaires ou sociales, ont décroché de l’enseignement classiqueNotre rôle est de les accompagner, de les étayer dans leur parcours scolaire et de soutenir leurs efforts vers la qualification professionnelle afin qu’ils puissent s’insérer au mieux dans la société ». Si certains lauréats poursuivent un cursus diplômant, d’autres font leurs premiers pas dans le monde du travail.
Les titulaires du certificat de formation générale (CFG) ont également reçu leur diplôme. La promotion de juin 2016 a connu 72 % de réussite. 
L’Érea scolarise en collège et en lycée professionnel cent trente et un jeunes de toute la région Centre-Val de Loire. Il propose six formations professionnelles : serrurier-métallier, maçon, agent de propreté et d’hygiène, peintre-applicateur de revêtement, menuisier, employé de commerce multiservices. Il dispose d’un internat de quatre-vingt-huit places.

Contact : tél. 02.54.53.85.85 ; www.erea-chateauroux.fr

logonr Lire l’article paru le 13/12/2016

La liberté d’expression

Dans le cadre du festival des Papiers d’Actu organisé à Le Poinçonnet, nous, la classe des deuxième année peinture, avons reçu un journaliste pour lui présenter notre projet de réaliser une fresque sur le pan de mur du CDI sur le thème de la liberté d’expression afin de susciter des échanges dans l’enceinte de l’établissement.

Article NR 36 intitulé Prendre le large et de la hauteur publié le 16/11/2016

Aussi nous sommes allés à une exposition de dessins rassemblés au lendemain des attentats de Charlie Hebdo. Nous avons compris que le journal avait été visé pour ce qu’il exprimait. Tous ces dessins réunis témoignent de la solidarité pour défendre des valeurs de la République de liberté, d’égalité et de fraternité.

Initiation à la Robotique

Lundi 14 Novembre, deux animateurs de Planète-Sciences sont venus à l’EREA pour présenter une activité robotique aux élèves de cinquième.

L’association Planète-Sciences, basée à Ris-Orangis (Essonne) a pour objet « de favoriser, auprès des jeunes de 8 à 25 ans, l’intérêt, la découverte, la pratique des sciences et des techniques ».

Cette animation a été proposée par la CASDEN-Banque Populaire de l’INDRE lors d’un concours remporté par l’EREA Éric Tabarly.

Les élèves ont manipulé un bras robotisé afin de lui faire prendre différentes postures et par la suite programmer des actions variées comme le déplacement d’un objet.

Notre France

Les élèves de CAP 1 Menuiserie Métallerie, se sont engagés cette année à renouer avec les symboles et valeurs de la République. Pour cela les enseignants ont opté pour une pédagogie de projet avec diverses approches sur les sujets : visite d’exposition, entretien avec des intervenants extérieurs, élaboration de production sous forme de vidéo, textes, préparation d’un séjour sur les plages du débarquement… .

Cette vidéo s’inscrit dans l’opération « la journée direct« , organisée par le CLEMI, qui  se déroulera au salon Européen de l’éducation le 18 novembre 2016. Cette viédo sera mise en ligne sur le mur de publications.

Une journée pour ELA à l’EREA…

Lundi 10 octobre, nous avons participé à la journée nationale de lutte contre les Leucodystrophies avec l’association ELA.

Nous avions, avant de nous engager, découvert quels étaient les buts et les missions de cette association, les maladies contre lesquelles elle se bat, ses moyens d’action… Notre travail est d’ailleurs visible au CDI sous forme d’une exposition. Dès lors, nous avons eu pour mission de récolter des fonds, durant la semaine, pour venir en aide aux enfants malades et, nous avons participé ce lundi matin à la dictée nationale « Quand on veut, on peut. ». Le texte était long mais nous n’avons pas abandonné, nos enseignants étaient fiers de nous! 

Nous avons ensuite pu observer une démonstration de tennis de table, en fauteuil, grâce aux parrains de la journée, Aurélien du Comité de l’Indre et Élodie du Club de Déols. C’était assez spectaculaire surtout qu’en essayant nous nous sommes vite aperçu que ce n’était pas si évident… Nous les remercions pour leur venue et leur intervention, c’était très intéressant.

L’après-midi enfin, nous avons participé au challenge sportif « Mets tes baskets et bats la maladie », et là, malgré les difficultés et les contraintes du handicap proposées, nous avons assuré, c’était une super journée ! Nous avons su travailler, nous amuser, ensemble ! Tout le monde s’est surpassé et là encore, les professeurs nous ont félicités.

Maintenant, nous allons continuer d’agir au quotidien afin que chacun soit accepté tel qu’il est…

Les collégiens

Des élèves se défient pour Ela

Châteauroux. La nouvelle campagne nationale pour l’Association européenne contre les leucodystrophies (Ela) a débuté hier. Les élèves de l’Érea Éric-Tabarly y participent pour la première fois.

Des élèves se défient pour ELA

Répartis en petits groupes, les collégiens de l’Établissement régional d’enseignement adapté (Éréa) Éric-Tabarly de Châteauroux se défient sur la plaine de jeux de La Margotière. Deux équipes se lancent dans un relais, les jambes dans un sac à pommes de terre ; un autre groupe joue au football, un bandeau sur les yeux ; un troisième tente un slalom avec les bras attachés dans le dos. Chacun est incité à aller au bout de l’effort, pour l’équipe, tout en s’amusant.

800 € de dons récoltés

Tout l’après-midi, leurs professeurs d’éducation physique, d’anglais, de mathématiques ou encore de français, leur ont proposé des ateliers pour sensibiliser au handicap de façon ludique, menés dans le cadre de l’opération Mets tes baskets et bats la maladie à l’école pour Ela. L’Association européenne contre les leucodystrophies organise, tous les ans depuis 1994, une campagne nationale de sensibilisation à ces maladies et une collecte de fonds pour la recherche médicale et l’accompagnement des familles.
Hier matin, les élèves ont ainsi participé à la dictée nationale d’Ela, lue simultanément dans des établissements scolaires de toute la France. « Nous avons organisé cette dictée sous la forme d’un challenge collectif, par équipes,précise Caroline Moreau, professeur des écoles. Une démonstration de tennis de table handisport a également été proposée aux élèves, par le comité de l’Indre et le club de Déols. » 
En amont de cette journée de mobilisation, les élèves ont récolté des fonds pour l’association. « Chacun a démarché près de chez soi. Ils ont récolté 800 € environ. C’est très positif pour eux. »

logonr Lire l’article paru le 21/09/2016

« Ouvrir l’esprit de nos jeunes »

Grâce au projet de leurs professeurs, les élèves de première année en CAP de métallerie-menuiserie de l’Érea Tabarly découvrent d’autres univers.

Jeudi après-midi, onze élèves en CAP métallerie-menuiserie de l’Établissement régional d’enseignement adapté Éric Tabarly ont été reçus à la mairie, par Jean-Yves Hugon. Feuille à la main, chacun avait pour mission de poser une question au premier adjoint.

Objectif : tout savoir sur les différents jumelages de la Ville de Châteauroux.

Découverte des jumelages de Châteauroux avec Jean-Yves Hugon.
Découverte des jumelages de Châteauroux avec Jean-Yves Hugon.

Projet d’études à l’étranger

«Nous voulons ouvrir notre établissement sur l’extérieur. Souvent, nos jeunes ne voyagent pas, ne connaissent pas autre chose que leur quotidien. Nous voulons leur ouvrir l’esprit, leur faire voir autre chose. A chaque fois qu’on le fait, on voit des répercussions», explique Mathieu Bellin, directeur délégué à l’enseignement professionnel.

Alors, comme chaque année, un projet a été élaboré par les professeurs. Cette fois-ci, il s’agit de travailler sur les valeurs et les symboles de la République Française, mais aussi des villes étrangères avec lesquelles Châteauroux est jumelée.

Séances pédagogiques, recherche d’informations, projection à l’Apollo, visite d’un ministère de la Défense, études d’œuvres artistiques : le programme est dense. Pour aller plus loin, l’équipe enseignante aimerait organiser un voyage scolaire, et pourquoi pas, les envoyer étudier à l’étranger. « Ils sont demandeurs. »

logonr Lire l’article paru le 03/10/2016

Du nouveau à l’EREA

Le chantier de reconstruction partielle touche à sa fin, à l’Erea Tabarly. Les ateliers maçonnerie et peinture-revêtement seront livrés dans le courant de cet hiver, permettant ainsi aux lycéens des CAP maçonnerie et de peinture application de revêtement, d’évoluer et de se former dans un environnement neuf, bien équipé, propice aux apprentissages, à l’instar de leurs camarades des quatre autres CAP proposés sur l’Erea (Serrurerie-métallerie, Menuiserie, Employés de commerce multispécialités, Agent de propreté et d’hygiène) qui ont déjà investi leurs plateaux techniques lors de cette rentrée.

La communauté éducative est au complet. Roxane Dorme, ancienne principale adjointe au collège Balzac d’Issoudun, remplace à la direction, Jean-François Torre, parti en Nouvelle-Calédonie. Côté enseignement général, Ludivine Chevalier, enseignante spécialisée, et Sophie Jacquot, professeur documentaliste, ont rejoint l’équipe qui œuvre sur les disciplines plus théoriques auprès des élèves de tous les niveaux. Deux nouvelles enseignantes éducatrices, Justine Barre et Zoé Lesgourgues sont à l’internat éducatif. Thierry Chavenaud (peinture-revêtement) et Pierre-Marie Lordet (serrurerie-métallerie) ont pris leur poste en enseignement professionnel. Anne-Karine Duchateau a, quant à elle, gagné les rangs de la vie scolaire. Du côté des agents techniques territoriaux, Lysiane Masseron, lingère, ayant pris sa retraite, elle a été remplacée par Linda Bellanger. Christophe David et Franca Durin ont, quant à eux, retrouvé leurs collègues au sein des différents services de maintenance ou d’entretien général.

Ludivine Chevalier, Anne Karine Duchateau et Roxane Dorme.

Ludivine Chevalier, Anne Karine Duchateau et Roxane Dorme.

L’Erea compte 132 jeunes, de la 6ème à la deuxième année de CAP, dont 59 internes et 72 demi-pensionnaires.

Erea Eric-Tabarly, 365, avenue de Verdun, tél. 02.54.53.85.85.

logonr Lire l’article paru le 21/09/2016

Établissement Régional d'Enseignement Adapté