Archives de catégorie : Projets

Journée ELA – L’EREA s’engage

Comme lors des années passées, les élèves de l’EREA Eric Tabarly s’engagent, le temps d’une journée, dans la lutte contre les leucodystrophies, en partenariat avec l’association ELA.

Dans le cadre de la semaine « Mets tes baskets et bats la maladie », grand rendez vous annuel de l’association, le lundi 14 octobre sera entièrement dédié à cette cause, de 9h10 à 17H30. Au programme pour les élèves:

  • Participation à la dictée nationale d’ELA 2019
  • Ateliers sportifs et pédagogiques de sensibilisation aux situations de handicap.

Par ailleurs, l’ensemble des élèves de l’établissement est d’ores et déjà mobilisé au travers de la collecte de dons au profit d’ELA, dons qui seront comptabilisés et traités par les élèves de CAP de la section ECMS.

Pour en savoir plus sur les leucodystrophies et les actions menées, rendez-vous sur le site internet de l’association.

Rando VTT inter-EREA Sport Nature et Patrimoine Redon 2019

Cette année un groupe d’élèves motivé a participé à un raid VTT organisé par l’EREA de Redon situé en Bretagne dans le département de l’Ille-et-Vilaine.

Connaissant la spécificité du terrain à Redon, les élèves se sont préparés à la difficulté. Depuis le début de cette année scolaire, ils se sont entraînés tous les mercredis à une sortie VTT (mise à part l’hiver où les conditions météorologiques sont défavorables). Ils ont bravé la pluie et les kilomètres pour être au meilleur de leur forme physique.

Lire la suite…

Séjour Auvergne

Dans le cadre des cours d’APH, les CAP 1 et 2 ont travaillé sur le thème du développement durable.

Pour conclure l’année scolaire des élèves, nous leur avons proposé un séjour en Auvergne afin de mettre en pratique les différents modes de tri au travers de la collecte de déchets dans les espaces naturels.

La finalité de cette approche environnementale est d’éduquer les élèves à des actions éco-citoyennes responsables.

20190605_111119

Image 1 parmi 130

Concours National de la Résistance et de la Déportation

Les élèves de première et terminale CAP APH ont réalisé un travail collectif sur la base d’une vidéo pour répondre au sujet 2019 du CNRD : Répression et déportations en France et en Europe, 1939 – 1945. 
Les élèves ont souhaité répartir leur travail sur les thèmes suivants : Les valeurs humaines, la manifestation du courage, les Justes et la dénonciation. 
Le résultat de leur investissement reflète leur engagement à maintenir un devoir de mémoire. Cette vidéo servira de support pour le jeu concours organisé par les CAP APH, à destination de tous les élèves de l’EREA Eric Tabarly.

La classe de cinquième à la rencontre, d’un champion paralympique de tennis de table : Stéphane Molliens.

Dans le cadre d’un projet que nous effectuons en classe avec les élèves de CAP 1 – APH et ECMS, nous sommes allés à la rencontre de Stephane et de sa coach Elodie à Déols, où ils s’entrainent, le jeudi 6 décembre. Ainsi, nous avons fait plus ample connaissance avec ce champion et découvert que malgré sa situation de handicap, il jouait trop bien au ping-pong. D’ailleurs la balle allait très très vite !

Nous l’avons interrogé tels de vrais reporters afin de poursuivre la création de notre magazine qui lui est consacré et qui paraitra au mois de juin, à la fin de l’année scolaire.
Voici, en image, une brève présentation de cette sortie :

Symbole de la Mémoire et de la Solidarité

FÉLICITATIONS

Chers parents (…)
Le 9, à 10 heures du matin on faisait une attaque terrible dans la plaine de Woëvre. Nous y laissons trois quarts de la compagnie, il nous est impossible de nous replier sur nos lignes ; nous restons dans l’eau trente six heures sans pouvoir lever la tête ; dans la nuit du 10 , nous reculons à 1 km de Dieppe ; nous passons la dernière nuit de guerre ; le matin au petit jour puisque le reste de nous autres est évacué ; on ne peut plus se tenir sur nos jambes ; j’ai le pied gauche noir comme du charbon et tout le corps tout violet ; il est grand temps qu’il vienne une décision, où tout le monde reste dans les marais, les brancardiers ne pouvant plus marcher car le Boche tire toujours ; la plaine est plate comme un billard.
A 9 heures du matin, le 11, on vient nous avertir que tout est signé et que cela finit à 11 heures, deux heures qui parurent durer des jours entiers.
Enfin, 11 heures arrivent ; d’un seul coup, tout s’arrête, c’est incroyable.
Nous attendons 2 heures ; tout est bien fini ; alors la triste corvée commence, d’aller chercher les camarades qui y sont restés.
Eugène
Eugène Poézévara avait dix-huit ans en 1914. Il écrivait souvent à ses parents, des Bretons qui habitaient à Mantes-la-Jolie. Eugène a été gazé sur le front, et il est mort d’épuisement dans les années 20.

ELA à l’EREA…

Lundi 15 octobre, nous avons participé à la journée nationale de lutte contre la Leucodystrophie avec l’association ELA.

Nous avions, avant de nous engager, découvert quels étaient les buts et les missions de cette association, la maladie contre laquelle elle se bat au quotidien, ses moyens d’action… Dès lors, nous avons récolté des fonds pour venir en aide aux enfants malades, pas moins de 900€ !

Nous nous sommes ensuite défié, dès ce lundi matin autour de la dictée nationale lue par la marraine de notre journée, Viviane Dorsile, championne d’athlétisme. Ce n’était pas un travail facile mais heureusement nous pouvions compter les uns sur les autres car nous étions répartis en équipe.

L’après-midi enfin, nous avons participé au challenge sportif «Mets tes baskets et bats la maladie», et là, il était l’heure de courir… Heureusement, encore une fois nous étions ensemble… D’ailleurs, tout le monde s’est surpassé, même les adultes de l’établissement, c’était vraiment sympa !

C’était une belle journée de solidarité où sans abandonner, chacun a donné le meilleur pour les enfants d’ELA.
BRAVO !

Quiz «S’engager pour libérer la France»

Collégiens et lycéens récompensés…

Le directeur de l’Erea a dévoilé mardi 5 juin 2018 les résultats du jeu concours «S’engager pour libérer la France».

Remise des récompenses

Ce quiz en ligne, réalisé par les élèves de CAP 1ère année Métallerie – Menuiserie, a été proposé à tous les élèves de l’Erea du 14 au 25 mai.

En effet, ces lycéens se sont impliqués, tout au long de cette année scolaire, dans le projet citoyen : «Une dynamique mémorielle», projet piloté par M. El Baraka, coordonnateur ULIS lycée et impliquant toute une équipe pédagogique pluridisciplinaire.

Les élèves ont ainsi participé à plusieurs actions qui leur ont permis de renouer avec les valeurs de l’engagement. Ils ont, entre autre, pris part à un voyage pédagogique à Paris et relevé le défi d’une première participation au Concours National de la Résistance et de la Déportation.

Ainsi, c’est dans le cadre de la participation à ce concours que les élèves impliqués dans ce projet ont réalisé un bleuet en métal, fleur de la mémoire et de la solidarité et créé ce quiz numérique au CDI.

Une participation massive : plus de 90 élèves volontaires !

Tous ont été récompensés par le directeur pour leur implication, leur ténacité, leur dynamisme, leur sérieux et leur réussite !

« Écrits pour la fraternité » édition 2017-2018

« Ouvre-moi cette porte où je frappe en pleurant… »

À travers un projet collectif réalisé en cours de français et d’enseignement moral et civique, la classe de 4ème a participé, cette année, au concours « ÉCRITS POUR LA FRATERNITÉ » organisé par la ligue des droits de l’homme. Elle s’est brillamment illustrée en remportant le premier prix ex-aequo dans sa catégorie et s’est donc vue récompensée au lycée des Charmilles à Châteauroux le mercredi 6 juin.

Voici l’oeuvre réalisée par la classe et quelques photographies de la remise des récompenses…

Attention petit plus !
Si vous désirez mieux comprendre le sujet sur lequel ils ont travaillé, les élèves de 4ème vous proposent quelques jeux : Mots mêlés, Mots croisés, Vrai/Faux en libre accès au CDI.

Journée « Handi’férence »

En participant à la journée «Handi’férence», organisée par la ville de Déols, le jeudi 7 juin, les collégiens ont prolongé l’idée mise en avant par cette manifestation à savoir : «Ensemble, changeons de regard…».
En effet, en collaborant avec d’autres jeunes, lors des divers ateliers proposés, ils ont cherché à mieux comprendre l’autre et à l’accepter quelles que soient ses difficultés ou sa situation de handicap, luttant ainsi contre le jugement et les discriminations.

Ainsi, ils se sont aperçus qu’en essayant, en communiquant et en s’entraidant, chacun pouvait s’amuser, jouer, découvrir, apprendre, et réussir.