Archives de catégorie : Projets

Projet théâtre CAP 2 – Histoires de réfléchir

Nous, élèves de maçonnerie de deuxième année avons écrit et joué une pièce de comédie en associant des références de notre film préféré « Les visiteurs » et ce que nous vivons dans notre quotidien professionnel.

Cette transposition crée des décalages humoristiques tout en délivrant des messages qui font réfléchir sur le thème de l’adaptation d’une personne à un nouvel environnement et sur une utilisation modérée des jeux vidéo.

Pour se faire, des répétitions ont été programmées :

1) une répétition mimée pour jouer les rôles et mémoriser les mouvements de chacun des participants avec une lecture des didascalies.

2) une répétition générale pour se concentrer sur la diction.

3) la réalisation du tournage.

Nous ne nous privons pas d’un bêtisier pour montrer nos progrès.

Nous, élèves APH et ECMS de deuxième année, avons écrit et joué une satire sur les dangers d’internet. L’idée du projet est de prendre l’exemple de Marie-Antoinette qui découvre à ses dépends une utilisation intrusive d’internet.

1) Nous avons effectué des recherches historiques sur la vie de Marie-Antoinette sur internet à partir d’un moteur de recherche.

2) Nous avons découvert un logiciel pour montrer la fiabilité d’un site web avec des questions à se poser : qui est l’auteur, de quand date la dernière mise à jour, est-ce des sites officiels, l’orthographe est-elle correcte…

3) Nous avons réalisé des panneaux d’information sur les dangers d’internet comme choisir un pseudo et ne pas diffuser d’informations personnelles à des inconnus, sélectionner avec soin les photos et les messages que l’on diffuse.

4) Puis nous avons écrit la pièce, nous nous sommes répartis les rôles, avons choisi les lieux des scènes, puis avons répété.

5) Après le visionnage de notre première vidéo nous avons vu les améliorations que nous pourrions apporter.

6) Nous avons tourné la pièce et sommes satisfaits du résultat final que nous vous proposons de vous présenter.

Projet de rap

Nous, Morgane Canu et Dimitri Monceau avons écrit chacun un rap avec des couplets rimés et des refrains. Nous voulions partager notre passion du rap. Nous vous présentons notre clip et nous remercions ceux qui ont participé au tournage.

Marianne flotte sur l’Érea

Younes El Baraka, Chantal Héard, Pierre-Marie Lordet et Alain François, enseignants à l’Établissement régional d’enseignement adapté (Érea) Éric-Tabarly, ont amené onze élèves de CAP de métallerie et menuiserie à s’approprier les valeurs de la République en mêlant savoir, savoir être et savoir-faire. Jeudi, Alexandre, Saindou, Johanna, Stéven, Tom, Mickael, Florian, Enzo, Benoît, Thomas et Dimitri, ont présenté leur parcours citoyen à Patrick Dreier, directeur de l’Office national des anciens combattants (Onac). Ils lui ont ensuite remis un des quatre seuls exemplaires de leur création : un drapeau d’acier brossé flottant au vent, dans lequel se distingue, en négatif, le visage de Marianne. Le tout est fixé sur un socle en bois composé de deux essences.
Patrick Dreier a été impressionné par la qualité du travail représentant de façon originale les valeurs et symboles de la République. « Vous pouvez être fiers de vous, a-t-il déclaré. Cette œuvre va occuper une place privilégiée sur mon bureau. » Il n’était pas venu les mains vides : il a remis des brochures à chaque élève et deux coupes qui récompensent leur civisme et leur travail.
Eduard Van Hootegem, nouveau directeur de l’établissement, a remercié Patrick Dreier et félicité les élèves qui l’ont agréablement surpris.
Contact : Érea Éric-Tabarly, tél. 02.54.53.85.85.

Article publié le

Une Marianne offerte à la Ville

Quatorze élèves en CAP métallerie, menuiserie et maçonnerie ont offert à la mairie un drapeau en acier sur lequel figure une Marianne.
Pensée et fabriquée par leurs soins, cette œuvre couronne une année passée à étudier les valeurs de la République.

Le drapeau trône dans la salle de réception de la mairie.

«Nous sommes partis de la manifestation nationale, 2016 année de La Marseillaise, retrace Chantal Héard, professeure de français. Puis nous avons travaillé sur les Première et Seconde Guerres mondiales.»
Les élèves sont ainsi partis en Normandie. A la découverte « des plages du Débarquement, d’un musée réunissant les armes et les objets dont se sont servis les alliés et les nazis, et d’un cimetière allemand », énumère Johanna, en CAP de menuiserie.
Pour être complet, ce projet devait intégrer les compétences professionnelles des élèves. D’où ce drapeau, qui trône dans la salle de réception de la mairie. « A part la Marianne, nous n’avions pas beaucoup de symboles représentant les valeurs de la République, constate Gil Avérous, le maire. Maintenant, il y a votre œuvre. »

  Article paru le 18/09/2017

Stop Motion !

En arts visuels, les élèves de 4ème ont fait une initiation à la technique du stop motion.

Pour réaliser un film avec cette technique, il faut prendre une photo à chaque mouvement des personnages ou modification du décors. Plus on prend de photos, plus le film est fluide.

Nous avons d’abord conçu des décors que nous avons fixés sur des supports. Ensuite, grâce à une application sur les tablettes numériques, nous avons décomposé toutes les scènes de notre petit film.

Voici le résultat !

C’est Pas Sorcier, l’électricité en 5°

E.P.I. « C’est pas Sorcier, l’électricité » avec les élèves de cinquième 2016/2017.

Les cours d’électricité ont été utilisés en cours de français pour créer des scénarios à la manière des émissions « C’est Pas Sorcier ».

Ces scénarios ont ensuite été mis en scène et joués par les élèves de la classe de cinquième.

Des « iPad » ont été utilisés pour filmer et monter les petits clips. Montez le son !!!

 Épisode 1 « Le circuit électrique simple »

Épisode 2 « Conducteurs & Isolants »

Épisode 3 « Le Sens du Courant Électrique »

Épisode 4 « Le Circuit Électrique en Boucle Simple ou en Dérivation »

Épisode 5 « Le Court Circuit »

Un monde en PAIX

À travers un projet collectif réalisé en cours de Français et d’Enseignement Moral et Civique, la classe de 4ème a participé, cette année, au concours « ÉCRITS POUR LA FRATERNITÉ » organisé par la ligue des droits de l’homme dont le thème était : « Du Pain en temps de Paix est meilleur que du Gâteau en temps de Guerre. »… 

Elle s’est brillamment illustrée en remportant le premier prix dans sa catégorie et s’est donc vue récompensée au lycée des Charmilles à Châteauroux le mercredi 7 juin. 

Voici l’oeuvre réalisée par nos élèves et quelques photographies de la remise des récompenses… 

Projet du papier recyclé avec la classe de 4ème et les lycéens CAP 2

Paul Fréard, un bénévole passionné par la poésie, est venu en cours nous présenter ses ouvrages à partir de feuilles qu’il fabriquait lui-même, il nous a présenté la technique du papier recyclé. 

M. Michel avec la classe des 4èmes nous a fait confectionner des tamis. Ensuite avec M. Mamonoff et Mme Tessier nous avons déchiré des annuaires et du papier qui devait être jeté puis les avons mis à tremper dans un bac. Ensuite nous avons mixé le tout pour obtenir une pâte de papier. Avec les tamis nous avons formé des feuilles, les avons épongées avant de les laisser sécher sur des draps usagés de l’internat. Voici le résultat de notre expérimentation.

 

Suite à cette initiation, le 7 mars 2017 nous sommes allés visiter à Saint Léonard de Noblat situé dans le Limousin, le Moulin du Got. Nous avons eu le matin des explications sur le fonctionnement des anciennes machines destinées à fabriquer des livres. Et l’après-midi nous avons avec des fibres de jeans refait du papier recyclé et de la calligraphie avec des plumes d’oies. Nous nous sommes aussi essayés à l’impression typographique avec des caractères mobiles afin de créer des marques pages à nos noms. Nous avons eu la démonstration de cette technique mise au point par Gutenberg vers 1440. Les lettres sont encrées et pressées contre le papier. Voici en images les différentes activités auxquelles nous avons participé.

Les élèves de 4ème et de 3ème jouent les géologues !

Le 27 avril dernier, nous sommes allés à Vulcania, dans le Massif Central. Après un réveil très matinal, et 2h30 de car, notre guide Manon nous a accueillis et nous a fait faire des expériences. Grâce à celles-ci, nous avons pu modéliser et revoir les deux types de volcans découverts en classe : effusifs et explosifs. La suite de la journée a été rythmée par les attractions où nous avons bien ri et les animations de Manon intéressantes malgré la neige et le froid.

Article rédigé par Eva

Voyage en Normandie 4/4

Fin du séjour ! De beaux moments partagés dès le lever. Un arrêt à Villedieu-les-Poêles pour la visite d’une des trois dernières fonderies de cloches, plusieurs corps de métiers participent à la confection de ces chefs d’œuvres !


Et puis au passage, Fougères dont nous avons apprécié l’imposant château fort ! Ah ! Vivement l’occasion de revoir la Normandie, ce projet nous à réservé de belles surprises !

Voir toutes les photos de la journée