Archives de catégorie : C.A.P.

Les élèves de C.A.P. Menuiserie redonnent vie à un vieil escalier…

Suite à différents projets réalisés par les élèves de menuiserie de l’EREA E. Tabarly de Châteauroux, un client a demandé aux élèves et à leur professeur de s’intéresser à un très vieil escalier dont la majorité des éléments étaient trop détériorés pour être réutilisés! Ce client souhaitait néanmoins conserver les limons et garde corps centraux car ils étaient joliment ouvragés mais ces éléments devaient être retouchés afin de s’adapter aux nouvelles dispositions dans la maison.

Une période d’étude a été nécessaire durant laquelle le professeur M. MICHEL a conçu le nouvel escalier et les élèves Steven BAYARD, Saindou HAMADA M’COLO, Johanna METHIVIER et Tom DEROO ont quand à eux étudié le dossier de plan et se sont partagés les pièces à fabriquer afin de préparer les documents de fabrications nécessaires à l’atelier.

Ces documents d’atelier auront permis à chaque élève de choisir ses plateaux dans le stock afin de tracer, débiter, corroyer leurs pièces afin de les assembler pour former marches et contre marches. Un gros travail de tracé puis de découpe des différentes marches balancées a été réalisé avant que chaque élève vérifie le bon assemblage de chaque pièce et les finisse par ponçage. Enfin un repérage discret a été effectué afin de permettre le remontage sur chantier.

Les limons ont nécessité également un travail de tracé important afin de permettre d’usiner les entailles qui recevront les marches et contre marche. 

Pour finir et après vérification et emballage de l’ensemble des éléments de l’escalier, tout le matériel nécessaire à la pose a été emporté sur le chantier. L’installation a demandé une semaine pendant laquelle Steven et Saindou se sont particulièrement démarqués. Chaque marche a du être ajustée et assemblée avec les limons et les contre marches correspondantes.

Cet exercice particulièrement difficile a permis aux élèves d’apprécier l’exigence et la précision nécessaire à de la fabrication afin de permettre une bonne installation ; chaque imprécision entraînant des problèmes  qu’il faut régler lors de la pose en réinvestissant les tours de main et autres compétences acquise tout au long des deux ans de formations.

Les élèves ont aussi été fiers et impressionnés par leur projet, par le travail en équipe indispensable et par le rendu imposant de l’ouvrage terminé.

Remise en état de marbre par l’Atelier A.P.H.


Pour réaliser une remise en état du marbre, on lave…

… tout d’abord la terrasse avec une monobrosse et du bicarbonate de soude.

On aspire…

… l’eau avec un aspirateur à eau.

On rince pour que le sol ait un pH neutre.

On pose ensuite deux couches de bouche-pore…

… pour que le sol devienne imperméable et plus résistant. 

Puis on pose deux couches d’émulsion pour rendre le sol plus brillant!