Jusqu’où iront-ils ?

Pas plus loin pour cette fois… Car les élèves de l’EREA Eric Tabarly ont couru au plus haut niveau national UNSS : Samedi 26 Janvier, à Bordeaux, ils ont participé au Championnat de France UNSS de Cross Country.

Comme lors du Championnat Régional Quentin était le coureur n°1 et pris rapidement la tête de la course avec un autre élève. Peut être est il parti trop vite ? Car le duo Dorian-Quentin a perdu un peu de temps sur l’équipe en tête de la course. Même scénario pour le trio Anthony-Dorian-Quentin, pourtant fortement encouragé par Alicia et Léo, venus les soutenir pour cette occasion.. Au 4ème relais, Anaïs et les garçons ont donné tout ce qu’ils avaient pour décrocher la 3ème place du podium, la médaille de Bronze tant convoitée, avec seulement 8 secondes d’avance sur les 4ème !

A noter que la veille, les élèves ont pu apercevoir Renaud Lavillenie, recordman mondial du saut à la perche et ambassadeur UNSS. Puis ils sont allés aux abords du nouveau stade de Bordeaux, le Matmut Atlantique, avant de faire différentes activités proposées par les organisateurs du cross. Enfin, ils ont pu dormir dans un hôtel situé non loin du lieu de la compétition… Avant la fameuse course.

Merci à Kevin et M. Girou, leurs coachs du week-end.

Les élèves de C.A.P. Menuiserie redonnent vie à un vieil escalier…

Suite à différents projets réalisés par les élèves de menuiserie de l’EREA E. Tabarly de Châteauroux, un client a demandé aux élèves et à leur professeur de s’intéresser à un très vieil escalier dont la majorité des éléments étaient trop détériorés pour être réutilisés! Ce client souhaitait néanmoins conserver les limons et garde corps centraux car ils étaient joliment ouvragés mais ces éléments devaient être retouchés afin de s’adapter aux nouvelles dispositions dans la maison.

Une période d’étude a été nécessaire durant laquelle le professeur M. MICHEL a conçu le nouvel escalier et les élèves Steven BAYARD, Saindou HAMADA M’COLO, Johanna METHIVIER et Tom DEROO ont quand à eux étudié le dossier de plan et se sont partagés les pièces à fabriquer afin de préparer les documents de fabrications nécessaires à l’atelier.

Ces documents d’atelier auront permis à chaque élève de choisir ses plateaux dans le stock afin de tracer, débiter, corroyer leurs pièces afin de les assembler pour former marches et contre marches. Un gros travail de tracé puis de découpe des différentes marches balancées a été réalisé avant que chaque élève vérifie le bon assemblage de chaque pièce et les finisse par ponçage. Enfin un repérage discret a été effectué afin de permettre le remontage sur chantier.

Les limons ont nécessité également un travail de tracé important afin de permettre d’usiner les entailles qui recevront les marches et contre marche. 

Pour finir et après vérification et emballage de l’ensemble des éléments de l’escalier, tout le matériel nécessaire à la pose a été emporté sur le chantier. L’installation a demandé une semaine pendant laquelle Steven et Saindou se sont particulièrement démarqués. Chaque marche a du être ajustée et assemblée avec les limons et les contre marches correspondantes.

Cet exercice particulièrement difficile a permis aux élèves d’apprécier l’exigence et la précision nécessaire à de la fabrication afin de permettre une bonne installation ; chaque imprécision entraînant des problèmes  qu’il faut régler lors de la pose en réinvestissant les tours de main et autres compétences acquise tout au long des deux ans de formations.

Les élèves ont aussi été fiers et impressionnés par leur projet, par le travail en équipe indispensable et par le rendu imposant de l’ouvrage terminé.

La classe de cinquième à la rencontre, d’un champion paralympique de tennis de table : Stéphane Molliens.

Dans le cadre d’un projet que nous effectuons en classe avec les élèves de CAP 1 – APH et ECMS, nous sommes allés à la rencontre de Stephane et de sa coach Elodie à Déols, où ils s’entrainent, le jeudi 6 décembre. Ainsi, nous avons fait plus ample connaissance avec ce champion et découvert que malgré sa situation de handicap, il jouait trop bien au ping-pong. D’ailleurs la balle allait très très vite !

Nous l’avons interrogé tels de vrais reporters afin de poursuivre la création de notre magazine qui lui est consacré et qui paraitra au mois de juin, à la fin de l’année scolaire.
Voici, en image, une brève présentation de cette sortie :

Nouvel exploit des élèves de L’EREA Eric Tabarly

Mercredi 5 Décembre avait lieux à Vineuil (41) le cross Académique UNSS. 

Si la pluie n’était heureusement pas au rendez vous, les élèves de L’EREA se sont largement montrés. 

Ils ont survolé la course « sport partagé » :

Quentin a pris le départ de cette course en relais, placé entre deux concurrents, il chute dès le départ, mais parvient à prendre les commandes de la course dès le premier virage ! 

Il rejoint Dorian, et ensemble, ils creusent l’écart sur le lycée Choisel de Tours. 

Avec le 3ème relais, Anthony, ils s’organisent pour mettre le coureur le plus « frais » devant, les 2 autres le suivent… ils alternent cela durant plus de 1000m et continuent de creuser l’écart. 

Enfin, la course se termine à 4 avec Alicia qui se mêle au finish (900m quand même !).

Ils ont su résister au retour des poursuivants pour gagner largement cette course et se qualifier pour Les Championnats de France de Cross qui auront lieu à Bordeaux Samedi 26 Janvier 2019!!!

La belle image du jour est celle de la championne académique en catégorie junior fille, qui aide notre équipe à terminer la course ! Félicitations !

Dans le même temps, les garçons qui se sont qualifiés lors du cross départemental du 21 Novembre ont défendu les couleurs de L’EREA dans la catégorie Lycée Professionnel : après un bon départ Léo s’est blessé après avoir mis le pied dans un trou. Les médecins l’ont évacué sur civière et soigné dans la tente médicale. 

Dionny et Dimitri ont quant à eux fièrement et dignement représenté l’EREA, en terminant leurs 4100m et 5200m. Leurs efforts, combinés à ceux de Dorian, Quentin et Anthony n’ont malheureusement pas suffi à décrocher une médaille. 

Merci à Kevin (notre porte bonheur ?) d’être venu encadrer les élèves lors de ce championnat. 

Félicitations aux élèves de l’AS qui rapporte un titre supplémentaire à l’EREA Eric Tabarly !

À noter que les filles de L’EREA ont remporté elles aussi un trophée, lors du cross départemental : elle ont gagné le « challenge lycéennes » qui récompense le meilleur pourcentage de filles « finisheurs » par rapport au nombres de filles de l’établissement. 

Symbole de la Mémoire et de la Solidarité

FÉLICITATIONS

Chers parents (…)
Le 9, à 10 heures du matin on faisait une attaque terrible dans la plaine de Woëvre. Nous y laissons trois quarts de la compagnie, il nous est impossible de nous replier sur nos lignes ; nous restons dans l’eau trente six heures sans pouvoir lever la tête ; dans la nuit du 10 , nous reculons à 1 km de Dieppe ; nous passons la dernière nuit de guerre ; le matin au petit jour puisque le reste de nous autres est évacué ; on ne peut plus se tenir sur nos jambes ; j’ai le pied gauche noir comme du charbon et tout le corps tout violet ; il est grand temps qu’il vienne une décision, où tout le monde reste dans les marais, les brancardiers ne pouvant plus marcher car le Boche tire toujours ; la plaine est plate comme un billard.
A 9 heures du matin, le 11, on vient nous avertir que tout est signé et que cela finit à 11 heures, deux heures qui parurent durer des jours entiers.
Enfin, 11 heures arrivent ; d’un seul coup, tout s’arrête, c’est incroyable.
Nous attendons 2 heures ; tout est bien fini ; alors la triste corvée commence, d’aller chercher les camarades qui y sont restés.
Eugène
Eugène Poézévara avait dix-huit ans en 1914. Il écrivait souvent à ses parents, des Bretons qui habitaient à Mantes-la-Jolie. Eugène a été gazé sur le front, et il est mort d’épuisement dans les années 20.

Remise en état de marbre par l’Atelier A.P.H.


Pour réaliser une remise en état du marbre, on lave…

… tout d’abord la terrasse avec une monobrosse et du bicarbonate de soude.

On aspire…

… l’eau avec un aspirateur à eau.

On rince pour que le sol ait un pH neutre.

On pose ensuite deux couches de bouche-pore…

… pour que le sol devienne imperméable et plus résistant. 

Puis on pose deux couches d’émulsion pour rendre le sol plus brillant!

ELA à l’EREA…

Lundi 15 octobre, nous avons participé à la journée nationale de lutte contre la Leucodystrophie avec l’association ELA.

Nous avions, avant de nous engager, découvert quels étaient les buts et les missions de cette association, la maladie contre laquelle elle se bat au quotidien, ses moyens d’action… Dès lors, nous avons récolté des fonds pour venir en aide aux enfants malades, pas moins de 900€ !

Nous nous sommes ensuite défié, dès ce lundi matin autour de la dictée nationale lue par la marraine de notre journée, Viviane Dorsile, championne d’athlétisme. Ce n’était pas un travail facile mais heureusement nous pouvions compter les uns sur les autres car nous étions répartis en équipe.

L’après-midi enfin, nous avons participé au challenge sportif «Mets tes baskets et bats la maladie», et là, il était l’heure de courir… Heureusement, encore une fois nous étions ensemble… D’ailleurs, tout le monde s’est surpassé, même les adultes de l’établissement, c’était vraiment sympa !

C’était une belle journée de solidarité où sans abandonner, chacun a donné le meilleur pour les enfants d’ELA.
BRAVO !